Réclamez vos droits divins.

Vous n’avez qu’un seul père, celui qui est dans les cieux.

Ainsi parlait Jésus dans le livre de Mathieu au Chapitre 23 et verset 9. Ce verset inspire beaucoup durant les périodes de doutes et craintes. Saisissons-nous vraiment toute la portée et la puissance spirituelle de ce verset ? le Grand Maître nous demande de ne reconnaître que Dieu comme notre seul et unique père, géniteur.

Plusieurs personnes sur cette planète terre vivent des conditions très difficiles sur tous les plans à savoir :

  • Mauvaises finances
  • Mauvaise santé
  • Mauvaises relations familiales
  • Mauvaises conditions de vie sociale
  • Mauvais travail
  • Mauvais état mental

Rien ne semble vraiment aller comme il se doit pour plusieurs personnes. Je me souviens qu’à un certain moment, un de mes amis me disait que s’il pouvait être le fils de Bill Gates, il n’aurait plus aucun problème. Drôle n’est-ce pas ? Imaginez-vous ? Il rêve de devenir l’enfant d’un autre homme pour résoudre ses problèmes. S’il pouvait revendiquer une telle filiation, il était certain que plus des trois quarts de ses soucis seront réglés. Les soucis financiers, conditions de vie sociale, travail, et santé dans une certaine mesure car il pourrait recevoir surement de meilleurs soins s’il était malade.  Voyez-vous déjà comment une telle filiation amène du bonheur dans la vie d’un homme.

Portant ici, Jésus nous offre une filiation qui est au-dessus de tout, la meilleure filiation qui soit. Et de plus elle est gratuite. Nous n’avons rien à faire pour le mériter car nous sommes déjà Fils ou fille de Dieu dès notre naissance, depuis notre conception même. Savez-vous combien les procédures d’adoption sont compliquées ! Ce seront des dizaines de papiers à remplir, des mois voire des années de démarches, les barrières administratives, etc.

Ce que Jésus propose est beaucoup plus simple. Il demande simplement de « n’appeler personne sur cette terre père, car vous avez un seul Père, celui qui est dans les Cieux ».  Que c’est merveilleux. Il n’y a pas de paperasses, il n’y a pas de délais d’attente, pas de visite médicale, pas de soucis de visa, de frontières à franchir, etc. Vous n’avez aucune condition à remplir. Vous devez juste accepter que vous êtes enfants de Dieu, tout de suite, ici et maintenant. De toute façon, que vous l’acceptiez ou pas, vous l’êtes déjà. Vous êtes enfant de Dieu, vous êtes le fils ou la fille bien aimée de votre créateur. Cette reconnaissance devrait mettre fin à nos soucis, nos angoisses, nos peurs, nos manques, nos frustrations, etc.

Etre le fils ou la fille du créateur du ciel et de la terre, voici à mon sens les avantages immédiats qui y sont liés :

  • Vous êtes à l’image et à la ressemblance de Dieu. (Genèse 1 V 26-26), vous êtes l’image de la santé, de la vie, l’abondance, la paix, le bonheur, etc. Vous êtes un reflet vivant de toutes les qualités de Dieu.
  • Vous êtes de la race de Dieu. (Actes 28 V 17). Nous savons tous que dans la nature, les êtres vivants et les plantes se reproduisent selon leur espèce et que le petit d’une vache est un veau et le petit de la poule est un poussin. Alors vous, étant de la race de Dieu, vous êtes un être spirituel puisque Dieu votre géniteur est Esprit. Vous êtes donc dieu car le fils ressemble toujours à son père.
  • Vous êtes parfait comme votre père céleste est parfait (Matthieu 5 : 48). Ne commencez plus jamais une prière en confessant que vous êtes pécheur et que Dieu doive vous pardonner. Dieu ne compte pas les péchés. Les péchés que nous commettons sont contre nous-mêmes et nous récoltons ce que nous semons. C’est une loi de la nature. Arrêter de pécher et les conséquences cesseront aussi. Prier Dieu pour pardonner des péchés est une perte de temps. Arrêter de pécher est ma meilleure chose à faire et nous savons en notre fort intérieur quand nous faisons quelque chose de bien et une autre chose mal. Nos méfaits n’atteignent point la divinité car il « … a les yeux trop purs pour voir le mal » (Habacuc 1 :13).

Lorsque vous volez un mouton et le mangez, vous avez commis un vol donc un péché. Si vous priez pour demander le pardon, votre péché est absout tant que c’est un repentir sincère. Mais si jamais dans un futur plus ou moins proche, vous pensez à ce mouton et du plaisir que vous avez eu à le manger, alors vous n’avez aucun regret et vous assumerez les conséquences de cet acte.

  • Vous ne connaissez pas de frontières donc de limites car vous êtes comme le vent (Jean 3 : 6-8). Le vent souffle où il veut, personne ne peut l’arrêter, ni le bloquer. Ainsi en est-il de tout homme né de l’Esprit, de Dieu. Spirituellement ou matériellement, vous êtes libre. Libre de vos mouvements, de vos pensées, de votre foi. Ne laissez aucune religion vous imposer des dogmes, des rituels, des pratiques, des interdits, etc. Soyez libre en toute chose. Mais n’oubliez pas 1 Corinthiens 6 :12 « Tout vous est permis, mais tout n’est pas utile ».
  • Vous êtes un prodige (psaumes 71 : 7) Dieu est un prodige, un faiseur de « miracles ». Il est insondable, il est au début et à la fin, il n’a ni jour de naissance ni jour de décès. Il est tout simplement. Et ainsi en êtes-vous. A son image et sa ressemblance, vous êtes également un prodige, un mécanisme merveilleux, tant spirituellement que matériellement. Votre esprit peut concevoir et réaliser des choses phénoménales, votre corps physique est capable de s’adapter à toutes les circonstances et toutes les conditions. Il est flexible et en même temps rigide, il est élastique, dur, etc. C’est la création la plus parfaite qui existe dans l’univers

 

  • Vous êtes bénie de richesses (Job 41 : 11) « De qui suis-je le débiteur ? Je le paierai. Sous le ciel tout m’appartient ». Si tout ce qui est sur la terre et sous la terre appartiennent à votre père, comment pouvez-vous manquer ? vous êtes son enfant bien aimé et l’abondance est votre par droit de naissance.
  • Vous êtes en bonne santé car vous êtes le reflet de Dieu et Dieu ne tombe jamais malade, donc son image c’est-à-dire vous qui lisez ces lignes ne pouvez jamais tomber malade. Même si cela arrivait, sachez que ce n’est qu’une illusion. Même s’il fait nuit chez vous, le soleil n’est pas éteint pour autant, il continue de briller ailleurs. De même la maladie est l’illusion que nous sommes séparés de Dieu, ce qui est quasiment impossible car « en lui nous avons la vie, le mouvement et l’être. » Actes 17 :28
    Car nous sommes son reflet et le reflet ne peut jamais être séparé de la substance originale dont elle tire son existence. « Genèse 1 : 26 »
  • Le Père vous montre toute choses et tout ce que le père fait, vous faites pareillement « Jean 5 :19 ». Vous êtes un imitateur de votre divin Père et « tout ce qu’il fait, vous le faites pareillement »

 

L’hérédité divine vous guérit de toute maladie

Selon le Wiktionnaire, l’hérédité est « la transmission, au sein d’une espèce vivante ou d’une lignée de cellules, de caractéristiques d’une génération à la suivante ». Ainsi donc, de par votre filiation charnelle, vous héritez parfois de certaines maladies, de certaines prédispositions à accomplir ou non certaines choses. Mais chose merveilleuse, Jésus nous rappelle ici notre filiation à Dieu et donc en acceptant cette filiation, nous mettons fin du même coup à tout ce que nous pouvons avoir comme soucis de maladie dus à l’hérédité. Dieu étant le créateur parfait, et nous à son image et sa ressemblance, nous ne pouvons hériter que des caractéristiques divines dont l’amour, la santé, l’abondance sur tous les plans entre autre. Vous avez donc la santé comme caractéristiques de par votre filiation divine. N’est-ce pas merveilleux ?

Dieu le créateur du ciel, de la terre et de tout l’univers ne peut jamais être malade, alors pourquoi est-ce que vous pensez que vous pouvez tomber malade ? c’est parce que vous refusez votre filiation divine.

L’hérédité divine est la source de vos richesses

Dieu le créateur du ciel et de la terre ne peut jamais être dans la pauvreté. C’est lui qui donne la richesse, c’est lui qui en a donné à Bill Gates dont mon ami rêvait de devenir le fils. Si donc vous acceptez votre filiation divine, l’abondance et les richesses de Dieu sont vôtres, par droit de naissance. N’ayez pas honte de réclamer ce qui vous revient de droit. La pauvreté est dû à l’ignorance de notre filiation. Vous êtes nés riches, vous êtes princes dans le royaume de Dieu et rien ne saurait vous manquer. Certaines personnes se disant chrétiennes ont pourtant peur d’aborder librement le sujet de l’argent. On craint que Dieu ne s’offusque si nous en demandons, si nous prions pour en avoir, etc. Mais la pauvreté est une maladie. Nous prions bien pendant des jours et des jours pour demander la guérison de nos maladies, alors pourquoi avoir honte de prier pour la guérison de l’une des pires maladies qui sévisse sur terre et qui est la pauvreté. Dieu a du plaisir à nous bénir, car nous sommes ses enfants, et ils nous aiment. Arrêtons alors de rejeter ce qui est de notre droit par fausse pudeur, modestie ou manque de connaissance.

Défendez vos droits de naissance

Ne laissez personne vous voler votre héritage. Ne laissez personne vous prêcher que vous devez naître de nouveau, être baptisé d’eau, confesser de votre bouche que Jésus est le fils de Dieu et le sauveur de l’humanité, etc. Avant d’être un enfant de Dieu. Dieu donne à tous librement et sans condition. Le baptême, la confession de Jésus fils de Dieu, etc. ne sont que des symboles. Le vrai baptême est spirituel, c’est une nouvelle naissance spirituelle qui est une acceptation, une reconnaissance de votre vrai nature. Confessez que Jésus est le fils de Dieu, c’est mettre en pratique ses enseignements et vivre une vie d’amour et de service envers les autres. Jésus ne nous demande rien de plus. Confessez de sa bouche que Jésus est fils de Dieu et vivre le reste de la journée comme un païen ne fera jamais de vous un enfant de Dieu. Si vous m’aimez, gardez mes commandements a dit le Christ.

Le créateur regarde le cœur et non les paroles de la bouche et les prières d’intention. Il regarde les actions et non la religion que vous confessée. Un enfant né de son père et de sa mère n’accomplit aucune formalité avant de porter le nom de son père ou avoir charnellement l’ADN de sa lignée familiale. Alors pourquoi acceptez-vous tous les protocoles que vous imposent certains soi-disant serviteurs de Dieu avant de revendiquer votre divinité.

Votre père céleste n’est pas dans les dogmes et les rituels. Il est en vous et vous êtes en lui, par conséquent, vous êtes un avec lui. Il n’y a aucune cérémonie, aucune confession verbale en cela.

Dans le premier chapitre de la Genèse, Dieu a décidé de créer l’homme à son image et selon sa ressemblance, et c’est ce qu’il a fait. Tout homme est à son image et sa ressemblance, blanc, noir, rouge, jaune, etc. pécheur ou saint, chrétien, bouddhiste, musulman ou animiste, etc. Nous n’avons qu’une seule chose à faire, reconnaître que Dieu est notre seul Père, celui qui est dans les cieux. Les cieux qui représente notre conscience.

"Le contraire du courage dans notre société n'est pas la lâcheté ... C'est le conformité". Rollo May La conformité, c'est agir comme tout le monde, sans savoir pourquoi ni où ils vont. Le Métaphysicien, Edmond Nanoukon

2 Comments

  1. Que de verities dites ou rappelees. Merci

  2. J’espère qu’elles vous seront utiles.
    Amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *