N’ayez plus peur de la sorcellerie.

Mari ou femme de nuit, envoûtement, délivrance spirituelle, peur de sorcellerie, chômage, stérilité, pauvreté, problèmes relationnels, difficulté à joindre les deux bouts, etc. Si vous vous rencontrez un seul ou plusieurs des difficultés citées plus haut, sachez que vous n’êtes pas seul(e).  Sachez également qu’il existe des solutions et que vous n’êtes pas obligé de continuer à souffrir.  Plusieurs millions de personnes vivent ces même difficultés. J’ai aussi eu mon lot de problèmes dans la vie, mais j’ai pu m’en sortir, et vous pouvez vous en sortir également. Plusieurs autres personnes s’en s’ont sorties.

Une petite histoire : Une autre dame bien qu’étant chrétienne avait tout le temps peur. Elle avait peur de la sorcellerie et craignait les personnes qui pouvaient lui jeter des mauvais sorts. Elle ne se sentait rassurée nulle part. Elle a fini par suivre quelques unes de mes formations. Un jour, un conducteur de taxi moto a provoqué un accident en cognant la voiture de la dame alors qu’il violait un feu rouge. Au lieu de s’excuser, il se mit à insulter la dame en la menaçant de mort dans les Soixante douze prochaines heures. La dame a répliqué du tac au tac au Zémidjanman en lui disant qu’il vivra pour voir sa gloire à elle. Elle-même était surprise de sa réaction. A une autre époque, elle serait rentrée tremblante et apeurée. Mais son évolution spirituelle a fait disparaître sa peur car désormais, elle connaît sa relation avec Dieu.

Savoir qui vous êtes fait toute la différence

Une autre petite histoire :

Dès son plus jeune âge, une femme sentait en elle l’envie d’écrire des histoires, des livres pour les adolescents. Elle a terminé ses études, s’est mariée à  l’âge de 19 ans, a eu deux enfants, a trouvé un travail, mais était tout le temps malade. Elle était tombée dans le piège de la vie « normale » de la plupart des humains. C’est le mariage, les enfants, les aller-retours entre le bureau et la maison et elle ne pensait plus aux histoires qui étaient dans sa tête.

Mais elle souffrait de maladies récurrentes, ces maladies bizarres que les médecins n’arrivent pas à soigner. Elle passait sa vie sous antidouleurs et calmants. Puis un jour, elle s’est mise à écrire. Les histoires coulaient naturellement dans sa tête, et elle écrivait. Elle a vendu plus de 82 millions de livres, et aussi bizarre que cela puisse paraître, les maladies ont cessé également dès qu’elle a commencé à écrire.

La sorcellerie peut nous déranger parfois, mais pas toujours. Un talent que nous n’avons pas libéré peut nous rendre malade aussi car il a besoin de s’exprimer.

Une autre histoire :

Un jour, Je faisais la sieste, vers 14h, après une matinée de travail bien remplie. J’étais couché sur le dos  face à la fenêtre. A un certain moment, j’ai distinctement aperçu une forme humaine noire, pénétrer dans la chambre en traversant le mur de la chambre. La forme s’est agenouillée au chevet de mon lit et s’est mis à me tordre le bras gauche. Je me suis débattu un certain temps, puis j’ai eu la force de crier « Sang du Christ ». La forme s’est immédiatement enfuie par le mur et je me suis réveillé en sursaut.

La scène s’est reproduit deux semaines plus tard et j’ai fait fuir l’ombre menaçante, toujours en criant « Sang du Christ ». J’étais pourtant chrétien et je priais régulièrement, pourquoi alors le Diable parvenait encore à s’approcher de moi et à me tourmenter ? pourquoi devais-je mener ces combats spirituels ?

Je me suis mis à faire des recherches approfondies sur la spiritualité en utilisant la Bible et d’autres documents spirituels. Un jour, j’ai fini par comprendre pourquoi en tant que chrétien je continuais de souffrir d’attaques « diaboliques », de pauvreté, de manque chronique d’argent, de « malchances », des malheurs à répétition. J’ai fini par comprendre les zones d’ombre et dès que j’ai commencé à les corriger à appliquant mes nouvelles connaissances spirituelles, les choses sont peu à peu rentrées dans l’ordre.

Je n’ai plus jamais reçu de visite de formes mystérieuses, je n’ai plus jamais eu peur du Diable, d’envoutement ou quelques menaces « diaboliques ». Mes affaires se sont progressivement arrangées. Mes plus grands rêves ont commencé à se réaliser.

Aujourd’hui, il m’arrive encore d’avoir des problèmes sur d’autres plans, comme tout le monde, mais ce ne sont plus des problèmes sans solutions.

J’ai commencé à partager mes connaissances avec des amis qui les ont mis en pratique et les changements se sont opérés dans leur vie également.

Dieu nous a créé à son image et à sa ressemblance. C’est écrit dans la Bible, le Coran et la plupart des livres saints.

Jésus a dit que ceux qui croiront en lui guériront les malades, chasseront les « démons », marcheront sur les serpents, et ne seront pas empoisonnés s’ils buvaient un breuvage empoisonné, etc. Il a aussi promis que ceux qui croiront en lui feront les œuvres qu’il a faites et qu’ils en feront même de plus grandes que lui. Y croyons-nous vraiment ?

Pourquoi Y a-t-il tant de chrétiens dans les hôpitaux, dans le chômage, dans la pauvreté et la quasi mendicité ? Au-delà des chrétiens ce sont tous les croyants Chrétiens comme musulmans qui continuent de souffrir de la sorcellerie, de la plus abjecte des maladies qu’est la pauvreté. L’humanité meurt de soif alors que son créateur, Dieu est riche. Quel paradoxe !

Dieu est pourtant très très proche de nous. Il est tellement proche que nous ne nous en rendons même pas compte. Comme l’a écrit l’Ecclésiaste, Dieu a fait l’homme droit, mais l’homme a cherché beaucoup de détours.

Paul a dit dans le livre des actes au Chapitre 18 Verset 27 que Dieu « … a voulu que les hommes le cherchassent et qu’ils s’efforçassent de le trouver en tâtonnant, bien qu’il ne soit pas loin de chacun  de nous « .

Si vous êtes fatigués de tâtonner à la recherche de la paix, du travail, du minimum vital, d’un peu de bonheur, alors venez explorer de nouvelles façons de comprendre et vivre votre relation unique avec Dieu.

Savoir qui vous être fait tout la différence.

Vous pouvez m’écrire à cette adresse en cliquant sur ce lien.

"Le contraire du courage dans notre société n'est pas la lâcheté ... C'est le conformité". Rollo May La conformité, c'est agir comme tout le monde, sans savoir pourquoi ni où ils vont. Le Métaphysicien, Edmond Nanoukon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *