LE SECRET LE PLUS ETRANGE : Vous devenez ce à quoi vous pensez le plus souvent (première partie)

Aujourd’hui, je vous emmène avec moi dans un voyage littéraire, à la découverte de Earl Nightingale. Il est l’auteur de l’un des ouvrages de développement personnel ayant inspiré des millions de personnes. Son oeuvre la plus célèbre est un enregistrement audio titré : Le plus étrange des secrets. Le plus étrange des secrets stipule tout simplement que NOUS DEVENONS CE A QUOI NOUS PENSONS LE PLUS SOUVENT. 
Mais trêve de commentaires, suivons Earl …. Pour vous, j’ai traduit de l’anglais le livre issu de son célèbre disque 33 tours.

——————————–

Savez-vous ce qu’il adviendra  d’un groupe de 100 individus qui se lancent dans la vie active à l’âge de 25 ans et qui croient qu’ils vont réussir ? A l’âge de 65 ans, seulement 5 sur les 100 auront réussi ! Pourquoi tant d’échecs ? Qu’est devenue l’étincelle qui brillait en eux à l’âge de 25 ans ? Que sont devenus leurs rêves, leurs espoirs, leurs plans … et pourquoi y a-t-il une telle disparité entre ce que ces personnes avaient envie de réaliser et les résultats qu’ils ont finalement atteints ? C’est cela …. Le Secret le plus Etrange.

Il y a quelques années, un reporter demanda au Prix Nobel de la paix, le Docteur Albert Scheitzer : « Docteur, de nos jours, qu’est ce qui ne va pas avec l’humanité ? » ; Le célèbre Docteur resta silencieux un moment, puis répondit, « Les Hommes ne pensent pas tout simplement ! »

C’est à propos de cela que je veux vous parler aujourd’hui.

Nous vivons à un âge d’or. C’est une époque que l’humanité a espéré depuis longtemps, elle en a rêvé et a travaillé depuis des milliers d’années pour y arriver. Jamais l’humanité n’a connu une telle période d’opulence, de richesse et de prospérité. Il y de l’abondance et des opportunités sur toute la terre, pour tout un chacun.

Pourtant lorsque vous prenez 100 personnes qui démarrent dans la vie active à l’âge de 25 ans, avez-vous une idée de ce qui se passera lorsqu’ils auront atteint l’âge de 65 ans ?  Ces 100 personnes avaient tous l’espoir de réussir leur vie. Il y avait une étincelle dans leurs yeux. Ils étaient excités par l’aventure formidable qu’ils allaient entreprendre dans la vie.

Mais à l’âge de 65 ans, voici ce qui se passera :

– 1 seul sera très riche
– 4 seront financièrement indépendants
– 35 seront toujours en train de travailler
– 54 seront sans le sous, dépendant de l’aide sociale ou des amis et familles pour leur survie.

Seulement 5 sur cent auront réussi. Pourquoi un si grand nombre d’échecs ? Qu’en est-il advenu de l’étincelle qui était en eux à l’âge de 25 ans ? Que sont devenus les rêves, les espoirs, les plans … et pourquoi y a-t-il une telle disparité entre ce que les Hommes pensent faire et ce qu’ils finissent par accomplir ?

LA DEFINITION DU SUCCES OU REUSSITE

Pour commencer, nous devons définir le succès, et voici la meilleure définition que j’ai été capable de trouver :  » Le succès est la réalisation progressive d’un idéal valable ».

La réussite, c’est le maître d’école qui enseigne parce que c’est ce qu’il ou elle a toujours eu envie de faire. La réussite, c’est l’entrepreneur qui a lancé sa propre entreprise parce que c’est cela son rêve –  C’est ce qu’il a envie de faire de sa vie. Une réussite, c’est un vendeur qui veut devenir le meilleur vendeur de son entreprise et fournit les efforts qu’il faut pour poursuivre ce rêve.

La réussite, c’est toute personne qui est en train de réaliser de façon prédéterminée un idéal qui en vaut la peine, parce que c’est ce qu’il ou elle a … « délibérément » choisi de faire. Mais seulement 1 personne sur 20 réussit cela. Le reste sont des « échecs ».

Rollo May, le psychiatre distingué a écrit un merveilleux livre dont le titre est « L’homme à la recherche de lui-même« , et dans ce livre, il dit : « Dans notre société, l’opposé du courage n’est pas la lâcheté… C’est la conformité – les humains agissent comme n’importe quel autre humain, sans savoir pourquoi ni là où ils vont ».

Nous apprenons à lire à l’âge de sept ans. Nous apprenons à gagner notre vie vers l’âge de 30 ans. Souvent à cet âge, nous ne gagnons pas seulement notre vie, mais nous supportons aussi la famille. Et à l’âge de 65 ans, nous n’avons pas encore appris comment être financièremnt indépendant dans  le pays le plus riche qui aie jamais exsité à la surface de la terre. Pourquoi ? parce que nous nous conformons. La plupart d’entre nous agissons comme l’a fait le mauvais pourcentage – Les 95 pourcent qui n’ont pas réussis.

OBJECTIFS

Vous êtes vous jamais demandé pourquoi autant d’être humains qui pourtant travaillent si dur et si honêtement n’arrivent pas à réaliser quelque chose de particulier, et pourquoi d’autres qui ne semblent pas travailler aussi durement que cela semblent pourtant tout avoir ? On dirait qu’ils ont la « touche magique ».

Vous entrendrez les gens dirent d’une certaine personne que « tout ce qu’il touche se transforme en or ». Avez-vous également remarqué qu’une personne qui réussit à tendance à continuer à réussir ? Et par contre, avez-vous noté comment certaines personnes ont tendance à aller d’échec en échec ?

La différence réside dans les OBJECTIFS. Les personnes ayant des objectifs réussissent parce qu’ils savent là où ils vont. C’est aussi simple que cela. Ceux qui échouent par contre croient que leurs vies sont déterminées par les circonstances … par les choses qui leur arrivent … par les forces extérieures.

Pensez à un navire dont le voyage est cartographié et planifié. Le capitaine et l’équipage savent exactement la destination finale du navire et la durée du voyage – Il a un objectif final précis. Et 9 999 fois sur 10 000, le navire arrivera à sa destination finale.

Maintenant, prenons un autre navire – exactement comme le premier – seulement ne mettons pas un équipage à bord, où un Capitaine aux commandes. Ne lui donnons aucun port de destination finale, aucun objectif.  Démarrons juste les moteurs et laissons-le aller au gré des vagues. Nous sommes tous d’accord que même s’il parvient à sortir du port, il fera naufrage quelque part ou alors dans le meilleur des cas ira échouer sur une île déserte – Abandonnée. Il n’ira nulle part parce qu’il n’a ni destination finale ni guidage.

C’est la même chose avec les êtres humains. Cependant la race humaine est encadrée, pas pour empêcher le fort de gagner, mais plutôt pour éviter que les faibles échouent. La société d’aujourd’hui peut être comparée à un convoi en temps de guerre.  Toute la société évolue donc au ralenti afin de protéger les maillons les plus faibles, tout comme une armada de navires évolue à une vitesse qui permette au moins rapides des vaisseaux de rester dans la formation.

C’est pourquoi il est si facile de vivre aujourd’hui. De nos jours, Il n’est pas nécessaire d’être particulièrement intelligent ou talentueux pour vivre et supporter sa famille. Nous avons un plateau appelé « Sécurité Sociale ».  Et, pour réussir, tout ce que nous avons à faire est de décider à quelle hauteur du plateau nous voulons nous hisser.

Tout au long de l’histoire, les grands enseignants et les sages, les philosophes et les prophètes ont eu entre eux des désaccords sur plusieurs choses.  C’est seulement sur le point suivant qu’Ils sont en accord, complet et unanime – la clé du succès et la clé de L’échec est le suivant :

VOUS DEVENEZ CE QUE VOUS EN PENSEZ

Ceci est le plus étrange des secrets ! maintenant, pourquoi est-ce que je dis que c’est étrange, et pourquoi je l’appelle un secret ? En fait, ce n’est pas du tout un secret. Très tôt, les premiers hommes sages sur la terre l’ont proclamé, et il apparaît encore et encore tout au long de la Bible. Mais très peu de personne l’ont étudié ou compris. C’est pourquoi il semble étrange, et c’est pourquoi, pour une raison également étrange, il est demeuré un secret.

Marcus Aurelius, le Grand Empereur Romain a dit : « la vie d’un Homme est ce que ces pensées en font ».

Disraeli a dit : « Toute chose vient à l’homme si seulement il peut attendre … Un être humain avec une intention précise doit l’accomplir, et rien ne peut résister une volonté, même s’il cela nécessite toute une existence pour l’accomplir ».

William James a dit : « Nous avons juste besoin d’agir avec sang-froid comme si la chose en question était réelle, et infailliblement il deviendra réel, en grandissant avec une telle connexion avec notre vie qu’il deviendra réel. Il deviendra tellement aisé avec l’habitude et les émotions que nos intérêts en lui seront ceux qui caractérisent la croyance ». Il continue, « … Vous seul devez, donc, réellement souhaiter ces choses, et les désirer exclusivement, et ne pas souhaiter dans le même temps une centaine d’autres choses incompatibles avec la même force. »

Mon vieil ami Dr Vincent Norman Peale l’exprime comme suit : « Si vous pensez négativement, vous aurez des résultats négatifs. Si vous pensez positivement, vous aurez des résultats positifs.

George Bernard Shaw a dit : “Les gens sont toujours en train de blâmer les circonstances pour ce qu’ils sont. Je ne crois pas aux circonstances. Dans ce monde, les personnes qui réussissent sont ceux qui se lèvent et cherchent les circonstances qu’ils veulent et s’ils ne les trouvent, ils les créent ».

Cliquez ici pour lire la suite

"Le contraire du courage dans notre société n'est pas la lâcheté ... C'est le conformité". Rollo May La conformité, c'est agir comme tout le monde, sans savoir pourquoi ni où ils vont. Le Métaphysicien, Edmond Nanoukon

4 Comments

  1. votre article a été bénéfique pour moi car m’as permis d’affermir mes convictions
    mais pouvez vous me donner plus d’informations sur le sujet?

    • Bonjour cher ami,
      Que voulez-vous savoir au juste ? Il y a tant de choses à apprendre.
      Utilisez le lien contact en haut sur ce site pour m’envoyer un email avec vos besoins précis et nous pourrons en parler.
      Je réponds toujours en moins de 24h.

      Métaphysiquement votre.

  2. Je suis ravi de me rendre compte qu’il y a des personnes qui persévèrent, jusqu’à la transcendance pour construire l’Être qu’elles veulent être. Mais, n’est-il parfois pas lassant de ne pas voir de résultats, et même d’avoir l’impression malgré toute la détermination qui nous anime, que les choses vont de mal en pis?
    Je le dis, car, plus je m’accroche, plus il y a un nouveau problème qui vient complexifier la situation. Que doit-on faire à ce moment là?

  3. Je suis ravi de me rendre compte qu’il y a des personnes qui persévèrent, jusqu’à la transcendance pour construire l’Être qu’elles veulent être. Mais, n’est-il parfois pas lassant de ne pas voir de résultats, et même d’avoir l’impression malgré toute la détermination qui nous anime, que les choses vont de mal en pis?
    Je le dis, car, plus je m’accroche, plus il y a un nouveau problème qui vient complexifier la situation. Que doit-on faire à ce moment-là ?
    Cher ami Antoine, Bonjour,
    J’ai été également ravi de lire votre commentaire. A travers vos lignes, on ressent de la passion, de la bonne volonté et l’envie de réussir dans la vie. Des périodes sombres peuvent survenir et parfois durer. J’ai connu cette sensation de faire du surplace ou même de reculer malgré la mise en application des enseignements spirituels qui sont sensés changer ma vie.
    A de tels moments, il est normal d’être envahi par le doute. Beaucoup de personnes, même des grands Maîtres ont connu ces instants.
    Jésus n’a-t-il pas longtemps hésité dans le jardin de Gethsémané (Luc 22 :39), en demandant à son Père d’éloigner de lui la coupe amère qu’il s’apprêtait à boire ? N’a-t-il pas crié à son Père sur la croix en lui demandant pourquoi il l’avait abandonné ? (Mathieu 27 : 46). Mathieu qui a pourtant vécu tous les miracles aux côtés de Jésus n’a-t-il pas douté de la résurrection du maître ? Pierre ne l’a-t-il pas renié ?

    Pourtant, Dieu n’abandonne jamais ses enfants. Il a dit que même si la poule abandonne ses petits, Lui Il sera toujours avec nous. Sachez Antoine que vous n’existez pas dans cet univers, sur cette terre par hasard, car Dieu a pensé à vous, à un Antoine unique avant de vous créer. La preuve, il connaît le nombre exact de cheveux sur votre tête (Luc 12:7). Vous imaginez un peu ce que cela veut dire ? Prenez un miroir, regardez votre tête dans le miroir et imaginez le nombre de cheveux qu’il y a sur votre tête. Même la science ne peut les compter, mais Dieu lui connait combien de cheveux vous avez sur votre tête. Il connaît même quand un moineau (l’un des plus petits oiseaux qui existe sur terre) tombe dans un piège ou meurt.
    Vous voyez donc Antoine que vous n’êtes pas sur la terre par hasard. Celui qui vous a créé sait où vous êtes à chaque instant et prends soin de vous.
    Nous n’obtenons pas les choses que nous désirons par l’effet du hasard. La nature obéit à des lois, aussi exactes que 2+2 font 4. Si les règles sont respectées, le désir se manifeste. Le problème des humains est que parfois, nous ne savons pas exactement comment nous y prendre. Nous pouvons faire des erreurs, croyant que nous sommes dans la bonne direction. Même dans la Bible, il est dit que : Vous priez et vous ne recevez pas car vous demandez mal (Jacques 4 :3).
    Oui malgré la bonne volonté, des erreurs ou l’ignorance de certaines lois et principes peuvent plomber nos efforts, et en de tels moments, il est bien de se faire accompagner par un mentor dans votre démarche quotidienne. Le mentor peut vous guider, vous aider à progresser, à prendre conscience de votre potentiel et vous soutenir dans les moments qui semblent difficiles.
    Parfois aussi, il peut arriver qu’à causes des mauvaises habitudes de pensées que nous avions développées, les choses traînent beaucoup à se manifester parce qu’il y a tant de fossés à combler. Pourtant, en dessous, c’est en train de pousser. Comme la graine qui prend son temps pour sortir de sous la terre, comme la chrysalide qui suit son cycle pour révéler le joli papillon, comme l’obscurité qui précède la nuit.
    En matière de guérison spirituelle, il est remarqué qu’à l’approche de la guérison, le cas semble empirer. Le praticien expérimenté ne panique pas en de tels moments, mais il persiste dans sa prière, car il sait que c’est le mal qui est sur le point de sortir, donc il se manifeste avec encore plus de violence (Luc 4 :35), et après le calme s’établit.
    Combattez le doute et gardez la foi. Continuez à apprendre et à mettre en pratique et surtout, demandez toujours au Divin Créateur de vous guider dans la bonne voie pour l’obtention de vos désirs et vous donner toute la sagesse pour accomplir votre mission sur terre. C’est une prière simple, en une phrase. Dieu écoute toujours car il est un avec nous. Il est plus proche de vous que vous ne le pensez. En priant ainsi, toutes les connaissances dont vous avez besoin vous seront données, les choses viendront vers vous d’une manière qui vous semblera miraculeuse. C’est juste votre Père qui est en train de répondre à vos désirs car il est de son plaisir de donner de bonnes choses à ses enfants.
    Pour finir, je veux partager avec vous ces versets du livre de Job qui m’inspirent beaucoup :
    Job 11 : 13-19
    13. Pour toi, dirige ton coeur vers Dieu, Etends vers lui tes mains,
    14. Eloigne-toi de l’iniquité, Et ne laisse pas habiter l’injustice sous ta tente.
    15. Alors tu lèveras ton front sans tache, Tu seras ferme et sans crainte ;
    16. Tu oublieras tes souffrances, Tu t’en souviendras comme des eaux écoulées.
    17. Tes jours auront plus d’éclat que le soleil à son midi, Tes ténèbres seront comme la lumière du matin,
    18. Tu seras plein de confiance, et ton attente ne sera plus vaine ; Tu regarderas autour de toi, et tu reposeras en sûreté.
    19. Tu te coucheras sans que personne ne te trouble, Et plusieurs caresseront ton visage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *