Du rêve à la réalité, il n’y a qu’une vision

Votre vie est un film et vous en êtes le réalisateur

Nous rêvons lorsque nous nous endormons. Dans nos rêves, nous vivons très souvent des histoires qui nous semblent très réelles. Nous voyons des villes, des maisons, des voitures, routes, des champs, des marchés avec des milliers de personnes, des politiciens (Présidents, Ministres, Députés, Maires, etc). Nous voyons des écoles, nous recevons et gérons beaucoup d’information. Nous avons parfois un travail, des collègues, et il nous arrive même de voyager vers d’autres pays. Certains rêves semblent très réels. Nous ressentons de très fortes émotions et des situations si géniales que nous nous réveillons parfois avec regret. D’autres rêves par contre sont tellement traumatisants que le réveil est un soulagement.

La source des rêves

Avez-vous remarqué que la plupart des rêves dont vous gardez un souvenir au réveil, sont alimentés par des faits que vous avez vécus dans la journée ? Un fan de football vivra en rêve, à sa manière, la consécration ou la défaite de son équipe favorite. Une autre personne rêvera de l’épisode de sa télénovela l’ayant fortement marqué (Positivement ou négativement). Un autre vivra en rêve une situation de bureau qu’il anticipe ou qui s’est déjà produit.

Dans notre état de veille, c’est notre esprit conscient qui voit et vit les faits, tandis que le cerveau les enregistre. La nuit, les actions et situations vécues ou vues dans la réalité nous reviennent sous forme de rêves. Nous alimentons donc nos rêves avec nos vécus.

Nous écrivons le scénario de nos rêves et de nos vies

Avez-vous également remarqué que à votre réveil, tous les éléments qui peuplaient votre rêve s’évanouissent tout simplement ? Hommes, femmes, enfants, politiciens, immeubles, routes, champs, emplois, argent, travail, collègues, possessions matérielles, etc. tout s’évanouit. L’existence de toutes les personnes et choses de nos rêves dépendent en fait de nous. C’est notre subconscient qui crée toutes les situations vécues ainsi que les différentes personnes et leurs rôles dans notre rêve.
Mais savez-vous qu’il en est du rêve comme de la réalité ?

Du rêve à la réalité

Comment donc capitaliser sur l’expérience du rêve pour améliorer notre réalité ? En langue africaine Fon, l’homme est appelé « GBETO ». Ce mot est composé de deux syllabes : Gbè qui veut dire le monde ou la vie et To qui veut dire Père. Les langues africaines expriment donc clairement le fait que l’homme est le Père ou encore le « créateur » de son monde. Remarquez bien ; j’ai écrit que l’homme est le père ou le créateur de « son monde » et non du monde. En effet il existe des milliards d’êtres humains sur terre, mais chacun vit une réalité différente. Mon monde n’est pas le monde de mon père, ni celui de ma mère ou de mes amis. La réalité que je vis, la conscience que j’ai du monde m’est particulier, personnel. Personne d’autre ne peut vivre ma vie telle que je le vis. Même deux jumeaux n’ont pas le même vécu.

Nous convenons donc que les sept ou huit milliards d’êtres humains sur la terre vivent sept ou huit milliards de mondes différents. Nos peines, nos joies, nos désirs, nos émotions nous sont personnels et font parties intégrantes de notre vécu.

Mais comment écrire notre vie de rêve en s’inspirant des rêves ?

Le processus de réalisation d’un film

Nous sommes tous quelque part Fan d’un film bien réalisé. Nous avons nos films fétiches et nos acteurs préférés. Mais avez-vous une idée du gigantesque travail qui précède la sortie d’un film ?

Le réalisateur doit d’abord :

  • Ecrire le scénario du film
  • Le faire lire et corriger par des scénaristes
  • Faire un casting pour recruter les acteurs devant jouer dans le film
  • Rechercher le ou les décors de tournage
  • Rassembler le matériel
  • Déterminer le budget
  • Recruter le personnel
  • etc

Réaliser un film est donc un travail très minutieux qui prend souvent beaucoup de temps. Si donc votre vie est un film, c’est vous qui faites le casting des acteurs devant y jouer. C’est également vous qui mettez toutes les situations en place. « Vous devenez ce à quoi vous pensez souvent » a écrit Earl Nightingale.  

Notre vie de tous les jours prend forme à partir de nos doutes, nos certitudes, nos joies, nos désirs, etc. n’avez-vous jamais remarqué que les choses auxquelles nous pensons le plus souvent finissent par se produire ? que ce soit en bien ou en mal ? Il est écrit dans le livre de Job, « ce que je crains, c’est ce qui m’arrive ». Mais le contraire est également vrai, ce que je désire, c’est ce qui m’arrive.

De même donc que les événements vécus dans la journée imprègnent tellement notre subconscient que nous les reproduisons dans nos rêves, de même en nourrissant notre subconscient (consciemment) avec les images et les émotions de nos désirs, nous arrivons à influencer notre quotidien, et nous devenons ainsi le vrai GBETO ou « créateur » de notre monde.

Vous êtes capables, Dieu vous a donné les moyens depuis votre naissance de formater votre monde tel que vous ne le souhaitez. De même que vous êtes responsables de toutes les personnes, choses et animaux qui peuplent vos rêves, vous êtes également responsables des personnes, choses et animaux qui peuplent votre vie réelle. De même que le monde du rêve s’évanouit dès que vous vous réveillez, de même vous pouvez faire disparaître, mais cette fois ci consciemment certaines personnes ou évènements de votre vie.

Rien ne se produit dans votre vie par hasard., Vous ne croisez personne par hasard. L’homme attire toutes les circonstances dans sa vie. Une personne croisée par hasard dans la rue et qui a attiré votre attention n’est pas le fruit du hasard. Le quartier où vous habitez n’est pas du hasard, votre époux ou épouse, vos enfants, vos collègues, ne font pas partie de votre vie par hasard. Vous êtes maitres de votre monde réel autant que vous l’êtes du monde de vos rêves. De même que votre réveil fait disparaître le monde imaginaire de vos rêves, de même une prise de conscience dans le monde réel peut amener des changements profonds dans votre vie.

En tant que Gbèto (créateur de votre monde), vous avez la possibilité de choisir :

  • Le continent, le pays, la province, la ville et le quartier et la maison où vous souhaitez vivre
  • les informations qui vous parviendront
  • le type de femme, de mari ou d’enfants que vous souhaitez avoir
  • le type d’amis
  • le type de travail
  • la carrière
  • les collègues
  • le style de vie
  • les expériences

Vous devenez ce que vous pensez le plus souvent.

Vous pouvez tout choisir et construire votre vie, de même que vos vécus et vos émotions construisent vos rêves.

Vous pouvez être GBETO et vous devez être GBETO. Le but de tout homme sur terre est croître, de devenir meilleur.

Un fils dit à son père, toi tu es capitaine, moi je serai Général. La croissance est la loi de la vie. Ce qui ne croit pas meurt.

Un film peut être un succès ou un échec. Un film peut recevoir un oscar ou un César et un autre recevoir une Razzia (récompense des pires films de l’année).

Et vous, en tant que réalisateur de votre vie, quelle récompense pensez-vous que le film de votre vie mérité à l’heure actuelle ? un oscar ? un césar ? une razzia ?

«Si vous pensez négativement, vous obtiendrez des résultats  négatifs. Si vous pensez positivement, vous réaliserez des résultats positifs  »  Dr Norman Vincent Peale.

Comment penser positivement pour atteindre ses objectifs ? ce sera le sujet de ma prochaine chronique.

"Le contraire du courage dans notre société n'est pas la lâcheté ... C'est le conformité". Rollo May La conformité, c'est agir comme tout le monde, sans savoir pourquoi ni où ils vont. Le Métaphysicien, Edmond Nanoukon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *